Projet de Symposium

En août prochain, un symposium à lieu a Risoul dans les Alpes. L'objectif est de réaliser en quatre jours une sculpture monumentale de 2 mètres de haut. Le thème "l'envol et l'oiseau" m'offre une belle source d'inspiration...   Mon projet de sculpture représente une plante enracinée à la terre qui se métamorphose en oiseau et prend son envol vers le ciel. Cette œuvre est une allégorie du sculpteur sur bois : un homme enraciné à la longue tradition du travail du bois qui à travers l’art, touche du doigt le rêve et l’imaginaire.

Stage peinture/sculpture 2017

Suite au succès de l’année dernière, je vous invite à venir partager ma passion de l’art, lors de stage découverte, dans mon atelier. Ce sera l’occasion de découvrir  différentes techniques. Au plaisir de vous voir... Les stages se déroulent le samedi de 10h00 à 17h00.

La miellerie enfin terminée !

On attendais cela depuis plus de deux ans, au terme d'un chantier plein de rebondissements la miellerie est enfin terminée. Les murs et le sol sont repeint en blanc, les meubles sont installés et les lumières fonctionnent ! C'est ici désormais que nous récolterons le miel. Cela le rendra peut-être meilleur... Exif_JPEG_420    Exif_JPEG_420  

Moulage à creux perdu

Nous avons profité de la journée de stage de septembre pour expérimenter une nouvelle méthode : le moulage. Il s'agit, à partir d'un modèle de créer un moule épousant les formes de la sculpture. Il est ensuite possible de couler dans ce moule et ainsi de reproduire le modèle.

Dans notre cas, nous avons utilisé des modèles en terre : nos modelages les plus réussis. Nous les avons recouvert de plâtre. Puis lorsque le plâtre à pris, nous en avons retiré la terre. Nous obtenons ainsi des moules en plâtre. Pour reproduire l'original, il faudra ensuite enduire ces moules d'eau savonneuse avant de les remplir de plâtre. Le démoulage se fait en cassant le moule. C'est ce qu'on appel le moulage à creux perdu !

Récolte d’un essaim

La plus part des essaims se récoltent au printemps, lorsque les ruches se séparent. Des grappes d'abeilles vont alors se poser dans le voisinage, le temps de trouver une nouvelle demeure. C'est là que l’apiculteur intervient pour "cueillir" l'essaim et l'installer dans l'une de ses ruches. Voici, en image, le déroulement de la récolte d'un essaim.

Travaux dans la miellerie

Cette ancienne dépendance tombait en ruine. Il fallait la restaurer, mais que pouvait-on bien y faire ? Une miellerie bien sure ! Ruches en attente, vareuse, cire, pots de miel, centrifugeuse... tout cela prend de la place ! Le chantier est long : charpente, murs, fenêtres... dans le poussière et le bruit, on a encore un peu de mal à imaginer la grande pièce dans laquelle on aura enfin l'espace pour faire nos récoltes.